Sport : entre football et foot féminin

La dictature du football masculin

Êtes-vous une femme qui aime le foot ? Football masculin, féminin, ou les deux ? Voici comment j’en suis venue à aimer peu à peu ce sport que je méprisais profondément.

Quand tu regardes la coupe du monde...de grosses croûtes.

Je démarre par une anecdote. Un jour, mon chef nous a fait suivre un e-mail sur les paris, pour la coupe du monde de football masculin. J’étais peu sensible aux charmes du ballon rond et cet acte anodin de sa part m’avait frappée. Pourquoi ? Parce que cela se répétait à intervalle régulier dans mon travail. On m’encourageait à participer aux pronostics sur les matchs de la coupe d’Europe masculine, ou du monde ou que sais-je. C’était d’autant plus agaçant que le référentiel bondissant, généralement masculin, m’indifférait au plus haut point.

L’enthousiasme généré par la coupe du monde MASCULINE m’a toujours paru étrange et profondément ennuyeux. Je restais une spectatrice extérieure à cet événement à l’engouement qu’il suscitait. Les images et souvenirs accumulés depuis l’enfance, circulaient dans ma tête, sans le son…

Football et voyage dans le passé…

Le foot, la liesse populaire liée au foot. Les autocollants panini avec des photographies de footballeurs dans les sucreries, quand on était enfant. Les fois où j’ai suivi des copains dans des bars pour voir des matchs de foot, alors que j’étais là pour la bière et les copains. La sensation, lorsque j’étais jeune adulte, que feindre de m’intéresser aux matchs de foot m’aiderait à me faire accepter par certains hommes. Cette impression très ancienne de monter dans l’estime de ces hommes-là si je faisais semblant d’aimer le foot. Un peu comme si cet intérêt factice me rendait soudain sportive, dynamique, digne d’intérêt. Ainsi, je m’éloignais de l’image très cliché de la simple fifille-qui-aime-le-shopping, qui parle de féminisme et est forcément chiante.

Aimer le foot c’est valorisé. On passe pour un être joyeux, léger, cool. Aimer le shopping, c’est comme beaucoup de clichés qui collent à la peau des femmes. On est toujours considéré avec une légère condescendance…

Que des gens se réjouissent et festoient lors de de matchs de football, c’est très bien. Mais personnellement, en tant que femme, qui vit dans un monde, toujours conçu et dirigé majoritairement par des hommes, entrés en religion avec le football, c’est lourd. On doit adhérer à ces joies d’hommes. Mais dites-moi à quel moment de l’année la terre s’arrête-t-elle de tourner pour des joies de femmes ? Quoi que le football féminin ait gagné en popularité ces dernières années, et ça fait extrêmement plaisir. J’y reviendrai plus tard.

Les femmes et le sport

En 2018, je trouvais cela vraiment bizarre que nous n’ayons pas l’équivalent féminin !

Si on effaçait toutes les inégalités hommes-femmes créées depuis des milliers d’années, quel serait le sport très populaire chez les femmes, me demandais-je ? Quel sport les ferait se lever tôt, le dimanche matin, pour rejoindre les copines sur un terrain ou dans une salle ? Quelle athlète féminine serait la fierté des femmes, les entraînerait à lancer des paris au bureau, les ferait klaxonner et crier à tue-tête, un peu ivres, dans les rues ? Quel sport ? Le rugby, le tennis, le handball, l’escrime, le foot ?

L’absence d’un sport populaire, fédérateur, adoré des femmes, qui les rassemble dans les bars, comme c’est le cas pour les hommes, c’est triste quand on y pense, vous ne trouvez pas ?

Le football féminin a enfin le vent en poupe !

Nos footballeuses françaises ont un excellent niveau et un excellent jeu ! On s’étonne souvent qu’elles soient si mal payées, en comparaison avec leurs homologues masculins.

Cependant, il y a de bonnes raisons à cela. En effet, la première division n’est qu’en partie professionnelle. Elle n’est sponsorisée que depuis peu. De plus, les matchs de D1 féminins sont peu suivis, et il y a de gros écarts dans les jeux féminins et masculins. On voit des matchs de haut niveau, féminins, avec des scores comme 7-0.

Enfin, de grandes équipes féminines comme celles de Lyon, le PSG ou Bordeaux ne sont subventionnées qu’à hauteur de 7 millions d’euros. Si on décide (bêtement) de comparer football féminin et masculin, la D1 féminine correspondrait à la D2 masculine. 

Le modèle économique est très différent. Les spécialistes pensent qu’il ne vaut mieux pas exposer le football féminin trop vite, sous peine de l’envoyer dans le mur. 

Nadia Benmokhtar
Nadia Benmokhtar, ancienne joueuse professionnelle de foot

Nadia Benmokhtar estime que  » Ça ne sert à rien d’aller trop vite et de vouloir imiter les hommes. Certaines joueuses gagnent 15 à 20 000 euros par mois, tandis que d’autres joueuses de D1 ne gagnent rien. Les plus hauts salaires du football féminins français semblent tout à fait corrects. Pourquoi faudrait-il les rehausser, à hauteur du salaire d’un Neymar ou d’un Mbappé, alors même que tout le monde s’agace des salaires indécents des joueurs masculins ? ».

Le plaisir du football féminin !

Nous les femmes pouvons enfin nous identifier à des joueuses, là où on ne met jamais en avant que des joueurs, pleurnicheurs et vivant en dehors de la réalité.

Comme il est bon de voir des joueuses se distinguer, dans ce sport si populaire. Des femmes, qui ne multiplient pas les caprices sur les terrains de foot quand elles se sont (à peine) fait bobo. Des sportives loin des magouilles et de l’indécence générées par le fric du football masculin.

Comme il est bon d’avoir vu lors de la dernière coupe du monde féminine 58,7 millions de téléspectateurs dans 21 pays ! Une augmentation de plus de 10 % des joueuses de football amateur. 

Megan Rapinoe, joueuse de foot engagée

Mégane Rapinoe

Comme il est bon de voir des joueuses, comme l’américaine Megan Rapinoe, défier les verrues (Trump) de ce monde. Elle a refusé de chanter l’hymne américain lors de la coupe du monde 2019 France-USA, et a déclaré qu’elle ne se rendrait pas à la Maison-Blanche en cas de victoire.

Qui est le con qui a demandé à Anne-Sophie Lapix de s’excuser après avoir ironisé sur le foot masculin, durant un JT ! Un peu d’humour les mecs 🙂 !

Entre outil de rééquilibrage de l’égalité homme-femme et engouement féminin pour ce sport (notamment chez les séniors), le foot semble avoir un avenir plus intéressant devant lui !


Sources  :

https://www.franceinter.fr/sports/les-20-belles-surprises-qui-ont-marque-la-coupe-du-monde-feminine-de-football-en-france

https://www.franceinter.fr/emissions/pour-suite/pour-suite-4-foot-feminin-le-decollage-est-il-vraiment-reussi


Plus d’articles sur le féminisme ? C’est par ici !


Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

6 commentaires sur “Sport : entre football et foot féminin

Ajouter un commentaire

    1. C’est la coupe du monde foot des femmes en ce moment ! Sortons dans les rues, allons roter nos bières dans les bistrots !

      J'aime

  1. excellent ! C’est vrai que le foot me fatigue, voire, me désole, et j’aimerais juste changer de planète pendant les coupes du monde / d’Europe de foot. Je n’avais jamais envisagé que nous aussi, en tant que femmes, nous pourrions avoir un sport qui nous fasse vivre la même joie qu’ont les supporters de foot, et je suis un peu triste de me dire que nous ne connaîtrons jamais ça…

    J'aime

    1. Je vois ces derniers temps que le foot féminin est un peu plus cité par les médias (en ces temps de coupe du monde féminine). Ça me donne envie de regarder, par principe, avec une bière devant moi, dans un bar, avec des copines. Même si je suis plutôt rugby.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :